La nouvelle Mercedes Classe A 2018 plus intelligente que la Classe S

La nouvelle Mercedes Classe A 2018 va entrer dans la gamme du célèbre constructeur allemand. La classe A de Mercedes n’est pas en fait si nouvelle que cela mais, il se trouve que la nouvelle Mercedes classe A va seulement remplacer l’ancienne qui est entrée en service, depuis six ans.

Or, c’est toute une armada de technologie qui va équiper cette voiture car, en tant que remplaçante, il faut bien qu’elle mérite son nom. Son conducteur va donc piloter un véritable robot intelligent qui va anticiper bon nombre de ces besoins.

L’ancienne Mercedes classe A a déjà fait ses preuves à ses débuts en détrônant en quelques sortes le BMW Série 1 et l’Audi A3. Et Mercedes va rééditer son exploit avec cette nouvelle génération de classe A.

Sur la question de la taille, la nouvelle Mercedes Classe A 2018 est déjà plus longue de 13cm par rapport à l’ancienne et l’empattement est plus long de 3 cm. En générale, les occupants de la voiture gagnent un peu plus d’espace donc, plus de confort. Et il n’y a pas que les occupants qui gagnent un peu plus d’espace car, le coffre de la voiture bénéficie aussi d’une augmentation de volume.

Le tableau de bord de la nouvelle Mercedes Classe A 2018 est muni de deux écrans de 10,3 pouces. L’écran du gauche peut être contrôlé par un pavé tactile en bas, ou par des boutons tactiles sur le volant ou encore par la dalle tactile de l’écran. Et plus important encore, la commande vocale peut tout contrôler.

Quant à la robotisation que nous avons évoqué au début, c’est l’uns des atouts de cette nouvelle génération de Mercedes Classe A. Elle a largement dépassé la Classe S de Mercedes. Il faut tout de même se mettre à l’idée que certaines seront optionnelles ou en pack. Elle pourra être dotée de la GPS de navigation qui utilise la réalité augmentée qui affiche la carte, les images de la caméra vidéo avant avec les informations comme les numéros des rues ou les Pois.

Son système robotique peut aussi reconnaitre vos habitudes comme le trajet que vous entrez souvent dans le GPS, la température que vous entrez pendant le réglage de la climatisation. Il vous rappel aussi le numéro de téléphone de la personne avec qui vous avez souvent rendez-vous. Toujours dans cet optique, si un de vos contact téléphonique se trouve sur le trajet que vous avez organisé, la voiture va vous proposer d’y passer.

Pour la commande vocale, il n’y a pas de mot spécifique pour une commande. Par exemple, vous pouvez dire « j’ai froid » pour qu’il reconnaisse qu’il faut augmenter la température de la climatisation.

Vous pouvez aussi activer la conduite semi-autonome qui fait que la voiture accélère, ralentit, change de voie (cet action nécessite l’intervention du conducteur qui vérifie d’abord si aucune voiture n’arrive en face). La voiture anticipe aussi l’imminence d’un tournant ou d’un rond-point et elle ralenti en conséquence.

Selon vous, les conducteurs pagés de plus de 65 ans sont vraiment à risque ? On en parle dans notre dernier article.

Publicités

Les conducteurs âgés de plus de 65 ans risquent de provoquer des accidents


Le préfet des Pyrénées-Atlantiques a publié sur les médias des informations sur les conducteurs âgés de plus de 65 ans. Et cela a soulevé la question de savoir si les conducteurs de qui se trouve dans cette catégorie d’âge pourraient être dangereux dans la circulation.

Les chiffres de certaines statistiques ont tendance à répondre par oui à cette question. En effet, ils sont presque majoritaires dans les nombres des accidents de la circulation. Mais, il ne faut pas pour autant généraliser ce cas. Il est vrai que le nombre de ces personnes âgées est plus nombreux dans les statistiques de la Sécurité Routière et dans beaucoup de régions. Ce qui a amené les gens à penser qu’à partir de 65 ans, les conducteurs Séniors ne devraient plus conduire. En effet, selon le préfet des Pyrénées-Atlantiques, en 2017, le tiers des personnes mortes par accident de la route avaient plus de 70 ans.

Mais certains de ces « accusés » se défendent en affirmant fermement qu’ils sont encore en mesure de maitriser le volant et ont le réflexe requis pour éviter les soudains accidents imprévus.

Donc, pour ne pas s’induire en erreur en interdisant à tous les conducteurs âgées de plus de 65 ans à conduire, il faut mettre au soin des personnels médicaux la décision de savoir si un conducteur ou une conductrice est encore apte à conduire une voiture. C’est ce qui a conduit le préfet cité plus haut à exiger aux conducteurs  de passer un examen médical afin d’être sûr qu’ils sont encore en état de conduire.

On rappelle que la statistique est un peu difficile à interpréter, quand bien même le nombre des personnes âgées est majoritaire. Il n’y a que dans certaines régions qu’il est plus nombreux. De plus, ces victimes ne sont pas toutes des conductrices. Prenons par exemple le cas dans les Bouches-du-Rhône : 26% des personnes mortes par accident de la route sont âgées de plus de 65 ans. Or, le nombre des conducteurs dans ce pourcentage est bien moins nombreux.

Ne ratez pas notre dernier article qui vous parle du marché des SUV en hausse en France

France : le marché du SUV est en hausse et le diesel est en baisse

Comme on s’y attendait, en France, le marché du SUV est en hausse, et le diesel est en baisse surtout depuis le mois de janvier de cette année. C’est un paradoxe en sachant que les gros moteurs carburaient toujours au diesel, quelques années plus tôt.

Cette tendance à la baisse du marché du diesel est surtout le fruit d’une campagne (généralisée) de la lutte contre la pollution. Mais la hausse du marché du SUV s’explique peut-être par la praticité de celui-ci par rapport à la berline qui a beaucoup de mal à rouler sur les mauvaises routes.

Pourtant, la part de marché des SUV était de 28% en 2016, mais en 2017 cette part est montée à 32% l’année dernière. Et pour le mois de janvier 2018, cette montée en flèche a atteint 37%. En chiffre, cela se traduit comme suit : sur 10 clients, 4 choisissent le SUV.

Ces derniers sont actuellement très tendances à l’instar du Citroën C3 Aircross, Le Hyundai Kona, le Kia Stonic, le Seat Arona, et du Volkswagen T-Roc. Puis, il y a eu 5 SUV qui ont réussi à se hisser parmi les dix voitures les plus vendues, et le Peugeot 3008 est même monté sur le podium.

Mais le monospace est quant à lui, perdant, car sa part de marché est passée de 12 à 8%. Et pour les voitures diesel, sa vente continue à chuter (41% en janvier 2018 contre 47% l’année dernière et 73% en 2012 !). Sa chute est vraiment prévisible avec la chasse au sorcier lancé à son encontre, depuis quelques années. La chasse est cependant légitime en considérant les dégâts et les dangers qui pourraient causer le diesel. D’aucuns connaissent entre autres les problèmes respiratoires causés par les particules nocives dégagées par le diesel. Les autorités ont donc décidé d’augmenter le prix de ce carburant, ce qui fait qu’il n’y a plus que 5 centimes qui différencient le prix de son litre  par rapport à celui d’un litre d’essence sans plomb 95E-10.

Résultat : la vente des voitures à essence connait une hausse plus ou moins considérable tandis que celles au diesel continuent à baisser inexorablement. Et dans ce ballet de descente et de montée de vente, les hybrides commencent aussi à apparaitre et accaparent une part de marché de 5% quand bien même ils connaissent une baisse d’immatriculation de 0,82% en janvier. Cette baisse s’explique par l’attente des nouvelles Nissan Leaf 2 qui ne sont pas encore livrées. Celui de l’année 2017 est par contre favorisé par la sortie de la nouvelle Zoé ZE 40.

Voila pourquoi, en France, le marché du SUV est en hausse et le marché du diesel est en baisse.

Restez au courant de notre dernier article qui relate qu’une voiture Tesla a encore fait un accident.

Une voiture autonome Tesla a encore fait un accident

La voiture autonome est quant à elle, une voiture qui peut circuler sans aides humaines, et il faut aussi distinguer entre autonome et semi-autonome. Avec la première, il roule parfaitement sas aucune intervention humaine, tandis que dans la seconde, il n’y a que quelques systèmes d’aides à la conduite qui sont autonomes exemple : stationnement automatique, conduite en ville ou sur autoroute.

Voyons ensuite ce qu’est la voiture connectée : c’est une voiture où l’on trouve une connexion internet via le téléphone, une clé 3G ou le Wifi. Pour une question de vente, les constructeurs jouent parfois sur le mot en appelant les secondes voitures : voitures de demain.

Voitures autonomes ou semi-autonomes, cela laisse rêveurs surtout les novices, mais il ne faut surtout pas « qu’on se laisse conduire n’importe où et n’importe comment ». C’est ce que témoigne le fait suivant qui se passe aux États-Unis concernant une voiture Tesla, une marque qui est leader des voitures autonomes. Le système auto pilote de la voiture est cette fois-ci sérieusement mise en cause dans un accident.

Rappelons que c’est la deuxième fois que Tesla subit une enquête de la part du NTSB, une agence gouvernementale américaine de la sécurité des transports. La voiture Tesla en question était entrée en collision avec un camion à une vitesse de 105km par heure. Le conducteur, qui est heureusement indemne (il n’y a d’ailleurs eu aucun blessé), a déclaré que le poids lourd était garé du côté gauche de la route. Ce qui indique qu’il y a un problème au niveau du système autopilote et prouve que la voiture autonome est encore loin d’être fiable à cent pour cent.

Il incombe donc au « conducteur » de faire attention et de ne pas laisser la voiture prendre trop d’initiative à risque. Le premier accident s’était passé en 2016 et a couté la vie au conducteur. La voiture Tesla était entrée sous la remorque d’un camion. Les capteurs de la voiture autonome sont accusés de ne pas avoir détecté la remorque, mais au final ce fut le conducteur du camion qui fut accusé de ne pas avoir respecté la priorité. La responsabilité de la conduite autonome et l’inattention du conducteur de la Tesla n’étaient pas mises en cause.

Mais Tesla fait actuellement l’objet d’une enquête à cause de ses capteurs. Dans le premier accident, ces derniers n’ont pas pu détecter la remorque. Dans le second, le régulateur de vitesse adaptatif ne détecte pas tous les objets. Or, dans le manuel des Model S de Tesla, il est mentionné que la voiture ne peut pas ralentir ou freiner si une voiture s’est arrêtée devant elle. Cela est aggravé si la Tesla roule à plus de 80km par heure. Elle serait incapable d’éviter de percuter la voiture ou quelque chose se trouvant sur sa trajectoire. Alors faites attention car vous pourriez y perdre la vie ou, du moins, payer une grosse somme en contravention.

Dans ce cas, le mieux serait d’oublier un peu la conduite autonome et de prendre le contrôle de votre voiture Tesla.  Nous sommes surs que vous en seriez d’accord au lieu de mettre votre vie en jeu.

Record de contravention dressées en 2016


Rien qu’en voyant le chiffre, on comprend déjà ce dont le titre parle : il y a eu 27 018 656 contraventions dressées dans toute la France en 2016. Comme vous vous en doutiez, il s’agit d’un record, puisque le précédent record s’est passé en 2012 avec 26,3 millions de contraventions.

Ces résultats sont obtenus grâce aux radars de contrôles de plus en plus performants et dont le nombre ne cesse pas d’augmenter. Ajoutez à cela les PV dressés contre les « mauvais stationnements » dans les rues de Paris et qui ont fait grogner bon nombre des conducteurs dans cette ville. Par contre, les sanctions contre les mauvais comportements (téléphone au volant, état d’ébriété pendant la conduite…) des automobilistes sont moins nombreuses dans ce record de 2016. C’est peut-être parce que les responsables des la sécurité routière ont renforcés à l’encontre de ces derniers.

La caisse de l’état s’est donc renflouée de ce côté de la contravention dressé contre les infractions au Code de la route. Et c’est l’excès de vitesse qui est en tête de liste de ces infractions. En détail, c’est le dépassement de 20km par heure au-dessus de la vitesse maximum autorisée qui est le plus nombreux. En chiffre, il a augmenté d’un peu moins de 20% par rapport à l’année 2015. C’est le « mauvais stationnement » qui arrive en seconde place, avec six-millions de contraventions dressées dans la seule Ville de Lumière. En dernière liste se trouvent les « petits excès de vitesse » dans les villes, l’amende à payer est en effet la moins chère de toutes.

Cependant, il y a une remarque concernant le délit du téléphone au volant : il a baissé de 4,9% par rapport à l’année 2015. Mais, malgré cette baisse et la lourde sanction de retrait de permis de conduire, il semblerait que 9 /10 conducteurs ont encore la mauvaise habitude de téléphoner tout en conduisant leurs voitures. Comme nous l’avions dit un peu plus haut, une baisse est aussi constatée concernant les délits comme l’état d’ivresse au volant de la voiture, le non-respect des feux de signalisation… ces verbalisations sont directement dressées par les forces de l’ordre.

À propos des mauvais stationnements, ils sont actuellement le sujet d’une polémique à cause d’une note (amende) très salée qui pourrait s’élever à 50 euros. Cela pourrait encore aller si la verbalisation est faite dans les normes, car, celle-ci est souvent dressée arbitrairement. En effet, ce sont deux sociétés privées qui en prennent le contrôle maintenant. Et, comme ces sociétés sont obligées de faire entrer de l’argent dans la caisse de l’état, elles font tout (même des erreurs !) pour obtenir un résultat positif. Et ces «erreurs » sont nombreuses comme les plaintes qui sont parvenues au maire adjoint à la sécurité, Jean-Yves Pinet. Parmi ces plaintes, on trouve le non-respect des droits des handicapés de se garer n’importe où, il y a aussi des conducteurs qui ont dû payer une amende de 35 euros pour avoir dépassé d’une minute leurs droits de stationner, etc.

 

Histoire de conducteurs drogués

Il y a vraiment de quoi étonner les gens normaux rien qu’en lisant ce titre ! C’est comme si ces drogués jouent sous le nez de la police pour dire qu’ils en ont assez et veulent se reposer en prison !

Le premier renverse un policier

Le premier « candidat » fait du « burnout » avec sa Mercedes C63 AMG pendant la nuit du samedi dernier.  Et il trouve que le meilleur endroit pour le faire se trouve dans les rues du quartier de Times-Squar USA.

Il n’est pas besoin de dire que faire une telle figure dans la rue n’est pas recommandée. Parce que c’est trop dangereux, même si les spectateurs et l’acteur apprécient. Après avoir littéralement « brulé » (d’où le nom burnout) ses pneus, l’homme a pris la fuite, car un policier en service a tenté de l’arrêter. Seulement, il avait renversé le policier pendant sa fuite et sa précipitation.

Pour se rendre compte de l’intensité et la puissance de la manœuvre, regardez la vidéo de l’action. Mais ce qui est encore plus curieux, c’est sa hardiesse qui l’a poussé à « faucher » le policier pendant se fuite. Il faut dire qu’en plus de son dangereux burnout, il aurait pu tuer le policier. Heureusement, celui-ci s’en est tiré avec des légères blessures au dos, à la jambe et au bras droit.

Pour le moment, on ne a pas encore retrouvé le conducteur, mais cela ne devrait pas être trop difficile, car il avait encore endommagé d’autres voitures pendant sa fuite. En plus, le policier qu’il a percuté pourrait donner quelques renseignements utiles pour sa capture. Le conducteur était surement drogué sinon, il n’aurait pas agi ainsi.

Le deuxième larron se drogue carrément sur le capot d’une voiture de la police

Le cas de notre deuxième drogué est tout à fait spécial : on peut dire qu’il a offert sur un plat d’argent la preuve qu’il se sniffait !

Et on parie que vous avez déjà en tête une vague idée de ce qui s’est passé. Pour commencer, l’endroit où l’action se déroule se trouve dans le 10e arrondissement. Peut-être que le « 10e arrondissement » ne vous dit rien, mais ce sera plus étonnant si on vous dit que c’était devant le commissariat dudit arrondissement !

Et pour donner une solide preuve de son délit, il a snifé sa drogue sur (tenez-vous bien !) le capot de la voiture de la police!

Pour toute excuse, il a expliqué qu’il ne le savait pas. En effet, la voiture en question est banalisée et appartient une  brigade anti criminalité.

Ce serait bien de voir tous les criminels du monde entier suivre son exemple et nous vivrons dans un monde parfait.

Le troisième drogué a atterri au premier étage d’une maison

Pour résumer son histoire, ce conducteur a roulé trop vite, et a percuté un terreplein. Sa voiture est alors partie en vol plané et s’encastre au premier étage d’un bâtiment.

C’était heureusement le cabinet de travail d’un dentiste qui ne travaillait pas, car, il était seulement 5 heures du matin. Les seuls blessés légers sont les deux occupants de la voiture qui ont pu sortir du véhicule, sans aide, avant que celui-ci s’enflamme. Pendant l’enquête le conducteur a avoué qu’il s’est drogué avant de prendre la route. Drogués du monde entier, vous êtes prévenus.

Savez-vous que les gens préfèrent appeler Uber en cas d’urgence ? Vous trouverez le détail dans notre dernier article.

Les gens préfèrent Uber en cas d’urgence

Uber a acquis une certaine estime parmi la population américaine depuis son arrivée dans le paysage du transport. Il est un moyen de transport efficace et rapide pour les Américains. De plus, son cout est relativement moindre par rapport aux autres. Mais, actuellement, cela va même au-dessus de toute attente, car il serait devenu un véhicule d’urgence.

Bien sûr, il est évident que les voitures d’Uber ne remplaceraient jamais les ambulances. Cela, parce que ces derniers sont faits pour être prêts aux cas d’urgences les plus graves.  Or, il faut se rendre à l’évidence, car les Américains le trouvent plus rapide pour évacuer un malade vers un hôpital. Ajouter à cela le cout de l’investissement dans la santé qui est en général à la charge du citoyen. Alors, il n’est pas étonnant de voir chacun se rabattre sur n’importe quel moyen d’économiser de l’argent et du temps !

Bref, les ambulances ont tendance à chômer au profit d’Uber qui, lui, est plus rapide et moins cher.

Selon un professeur d’économie de l’université de Kansas et un membre de l’hôpital Scripps Mercy, l’arrivée d’Uber dans une quelconque ville va abaisser l’utilisation de l’ambulance de 7% au moins.

La raison est donc bien claire pour nous : le cout d’un Uber ainsi que le temps d’attente est nettement moins cher et plus rapide par rapport à une ambulance.

En voyant ce résultat, Uber ne peut qu’être satisfait de « son aide aux personnes en danger ». Mais, il a aussi fait remarquer que, ses voitures ne peuvent en aucun cas remplacer les policiers ou les ambulanciers, seuls capables d’affronter les dangers.

Dans notre dernier article, nous avions parlé de de John Cena au cas où vous voulez le savoir

John Cena : Poursuivi par Ford pour avoir violé son contrat.

john cena GT

Le célèbre catcheur John Cena est actuellement poursuivi par Ford pour avoir violé son contrat. Ce n’était pas la seule affaire de ce genre qui se présente devant un tribunal. Car les grandes marques de voiture en sont souvent victimes. L’affaire qui oppose donc le catcheur à Ford concerne une violation du contrat qui stipule que John Cena ne devrait pas vendre sa nouvelle GT en tant que porteur d’image de la marque.

Ford est un peu stricte de ce côté qui représente la marque. Les 500 premiers acquéreurs ont été sélectionnés avec soins.  La star du catch en fait partie pour représenter aussi la GT Ford. Ce dernier a pourtant anticipé le coup de la spéculation en lui faisant signer un contrat qui interdit à John Cena de  vendre sa voiture GT avant deux ans au moins.

Or, il se trouve que notre star a violé son contrat car il a vendu sa GT. John Cena est donc poursuivi par Ford. Ce dernier arguant qu’il a déjà fait preuve de tolérance en ayant proposé à la star de lui racheter la voiture au prix qu’il l’avait acheté. La marque estime qu’elle avait perdu deux ans de représentation après le retrait du catcheur.

C’est donc au juge de trancher en faveur d’un matériel vendu ou d’une représentation d’une marque.

Pour finir, personne ne sait la raison pour laquelle le catcheur a vendu sa voiture. Mais, à en juger par la mensuration de John Cena, cela pourrait être une question de taille. En effet, il s’assoit tout juste dans la voiture au toit un peu bas. Étrange façon de construire le toit d’une voiture, sachant que la plupart des américains ont le gabarit du catcheur !

Pour en savoir plus sur l’autoradio des voitures Ford, consultez notre site de l’autoradio en cliquant sur ce lien.

Il obtient son permis et le perd après une heure !

arrêstation por drogue

Il obtient sont permis et se rendait à son auto-école pour prendre le certificat de réussite. Mais en cours de route, il se fait remarquer par les gendarmes. Il avait, en effet, un étrange démarche. La suite, il le perd après une heure.

C’est évidemment le test d’alcoolémie qui a été effectué en première lieu. Là, il n’y a rien d’anormale. Mais c’est le test des drogues qui, lui, est positif, et c’est ce qui fait que ce jeune homme est rentré chez lui, bredouille, sans son permis de conduire.

Pour comprendre la déception de ce jeune novice en conduite, il faut savoir par où il est passé. L’examen pour l’obtention du permis de conduire est déjà très difficile de nos jours. C’est logique, vu le développement de la technologie automobile et la complexité de la circulation. Malgré la vulgarisation de la voiture, il faut savoir que les jeunes n’ont pas assez de ressource pour s’en procurer facilement.

C’est dans ce contexte très difficile que ce jeune homme a enfreint la loi relatif à la conduite : ne prendre aucun drogue qui pourrait affecter le réflexe pendant la conduite. Il perd après une heure seulement son droit de conduire même s’il a le certificat de réussite dans sa main.

Il a dû patienter quelques instants en attendant le résultat du test. Et malheureusement quelques instant après, le test des drogues s’est révélé positif pour lui. Le retrait de permis est immédiat et notre jeune homme est de nouveau obligé de se faire conduire par les autres.

Les anciennes voitures de Porsche peuvent être équipés d’antivol

antivol pour porsche

Les voitures de Porsche, surtout les Cayenne ou les Panamera sont des voitures très chères, et leurs propriétaires ne vous diront pas le contraire. Ce qui oblige ces derniers à penser, un jour ou l’autre, d’y installer un système pour lutter contre le vol. Pour les Porsche Cayenne et les Panamera le problème ne se pose plus. Et actuellement, pour les anciennes voitures de Porsche (même pour les plus de 30 ans), Porsche a mis au point un système de balise pour les localiser.

On aime les Porsche, c’est sûr, mais on n’aimerait pas qu’on nous les vole. Or, nos soucis ne seront plus d’actualité car le Constructeurs de ce marque a anticiper nos craintes. Les clients de Porsche ont désormais l’option d’équiper leurs voitures neuves avec le système antivol, les propriétaires des anciennes voitures de Porsche ont aussi la possibilité de protéger leurs voitures avec ce système antivol spécialement conçu pour ces modèles. Et c’est dans le département Porsche Classic que ce système a été créé. C’est ainsi que le système a été nommé « Porsche Classic Vehicle Tracking System ». il consiste à installer dans un endroit insoupçonné de la voiture des capteurs électronique. Ces capteurs sont toujours en contacte un centre qui, lui, couvre toute la zone européenne. On peut donc suivre en temps réel la position de la voiture. Et si la voiture est volée et le voleur essaie de débrancher la batterie, les capteurs envoi une alerte au propriétaire au moyen d’une application dans son téléphone. Comme ce n’est pas le propriétaire qui a débrancher la batterie, la procédure de poursuite est lancé et on peut empêcher le voleur de redémarrer la voiture.

Le système ne sera au point qu’au printemps de l’année 2018. Et les modèles concernés sont à partir de la 356 à la Carrera GT.

On peut dire que tous les modèles de Porsche peuvent être protégés par ce système antivol. Réitérons que cette installation est optionnel. Mais à n’en pas douter, les propriétaires n’hésiteront pas longtemps avant de l’installer dans leurs voitures Porsche.