M.Debacq ou « M PV » paie 1000 € d’amende

tribunal

Surnommé « M.PV », l’ancien directeur de l’Antai (Agence nationale de traitement automatisé des infraction ) qui gère le système radars automatique, est condamné pour détournement de denier public. Les détails de ses infractions : 12 stationnements gênants, 6 excès de vitesse

Depuis 2013 il c’est son administration qui payait ses PV, il avait aussi fait usage de faux en utilisant des certificats administratifs qu’il avait obtenu en déclarant que les infractions étaient relatifs à ses activités professionnelles, en ce qui concerne les excès de vitesse l’identité n’a pas été reconnu.

Son casier judiciaire reste vierge pour les condamnations mais, il doit payer une amende de 1000 €.

Et comme une affaire en cache une autre, le problème de M. Debacq continue car une enquête est  ouverte par le PNF (Parquet National Financier) pour délit de favoritisme. Il s’agit de l’attribution de certains marchés publics sans mise en concurrence.

C’est Anticor qui a porté plaint contre M.PV, en s’appuyant sur le rapport de l’administration ou l’ IGA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s