Benzodiazépines : interdit pendant la conduite

images benzodiazépine

La consommation de médicaments serait la cause des 3,4% des accidents mortels dans l’Hexagone. Les responsables de la santé sensibilise le public, et font savoir en même temps une nouvelle mise à jour de la liste des médicaments dangereux pour la conduite dont fait partie les benzodiazépines.

Ces produits sont maintenant dans la classe des niveaux trois, donc, on ne peut pas en consommer pendant la conduite.

La sécurité routière a donné comme slogan « La sécurité sur la route commence sur votre table de nuit » lors de la sensibilisation du public sur l’impact du médicament sur la conduite avec la classification des médicaments présentant des risques.

Cette classe se divise en trois catégories : le n°1 en pictogramme jaune vous indique qu’il faut lire d’abord la notice avant d’en consommer, le n° 2, orange, signifie qu’il ne faut pas conduire sas avoir consulté un docteur, enfin, le n°3, rouge interdise la prise de ce médicament avant de conduire. En somme, avant de conduire, il faut toujours demander l’avis d’un docteur concernant la prise d’un médicament. Selon les chiffres les responsables  estiment que la prise de médicament n° 2 augmente 1,24 fois et le n°3  de 1,54 fois le risque d’accident.

Le ministère de la santé a donc sorti une liste actualisée des médicaments à risque dans un nouvel arrêté et cela concerne particulièrement les benzodiazépines et ses dérivées ; ces derniers sont maintenant passés dans la catégorie n° 3. Ces informations sont importantes pour les onze millions de français qui en consomment au moins une fois par an. Les responsables estiment aussi que 3,4% des graves accidents sont causés par la prise de médicament dont la moitié est causée par la benzodiazépine. Suite à cela, les pharmaciens devraient faire une grande sensibilisation pour le public avec des kit mis à leur disposition.

Le problème du contrôle routier de l’absorbions des benzodiazépines et les autres médicaments de catégorie n° 3, c’est qu’ils ne sont pas détectables par un appareil de mesure, comme la drogue ou l’alcool, pourtant leur prise est toujours dangereux pendant la conduite, en plus leurs effets peuvent durer pendant plusieurs heures ou même quelques jours, ce qui complique encore un peu plus la situation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s