Un automobiliste condamné pour s’être garé sur une piste cyclable

accident de vélo

Une cycliste a été renversée, et tuée par un camion en évitant une camionnette stationnée sur la piste cyclable. Le propriétaire de la camionnette était a été condamné à six mois de prison avec sursis.

L’accident s’est passé en août 2015, à Strasbourg. Une jeune femme de 25 ans roulait sur la piste cyclable près de l’avenue Colmar, elle contourne une camionnette stationnée devant elle, mais en perdant un peu l’équilibre pendant la manœuvre, un camion qui passe au même moment la percute.

D’après la « Derniers Nouvelles d’Alsace », les chauffeurs des deux véhicules furent jugés fin janvier. Verdict : ils ont écopé six mois de prison avec sursis pour homicide involontaire . Le conducteur de la camionnette a expliqué qu’il s’est garé à l’endroit  cité ci-dessus pour décharger des matériels de construction tout près.

Ce cas nous rappelle toujours de bien respecter la loi du partage de la chaussée, surtout les voies réservées aux cyclistes. Les Contraventions pour stationnement gênant sur un trottoir, sur une piste cyclable ou sur le passage piéton sont de 135 €. La minoration de 90€ pour règlement immédiat n’est pas valable, aucun point n’est retiré sur le permis.

Benzodiazépines : interdit pendant la conduite

images benzodiazépine

La consommation de médicaments serait la cause des 3,4% des accidents mortels dans l’Hexagone. Les responsables de la santé sensibilise le public, et font savoir en même temps une nouvelle mise à jour de la liste des médicaments dangereux pour la conduite dont fait partie les benzodiazépines.

Ces produits sont maintenant dans la classe des niveaux trois, donc, on ne peut pas en consommer pendant la conduite.

La sécurité routière a donné comme slogan « La sécurité sur la route commence sur votre table de nuit » lors de la sensibilisation du public sur l’impact du médicament sur la conduite avec la classification des médicaments présentant des risques.

Cette classe se divise en trois catégories : le n°1 en pictogramme jaune vous indique qu’il faut lire d’abord la notice avant d’en consommer, le n° 2, orange, signifie qu’il ne faut pas conduire sas avoir consulté un docteur, enfin, le n°3, rouge interdise la prise de ce médicament avant de conduire. En somme, avant de conduire, il faut toujours demander l’avis d’un docteur concernant la prise d’un médicament. Selon les chiffres les responsables  estiment que la prise de médicament n° 2 augmente 1,24 fois et le n°3  de 1,54 fois le risque d’accident.

Le ministère de la santé a donc sorti une liste actualisée des médicaments à risque dans un nouvel arrêté et cela concerne particulièrement les benzodiazépines et ses dérivées ; ces derniers sont maintenant passés dans la catégorie n° 3. Ces informations sont importantes pour les onze millions de français qui en consomment au moins une fois par an. Les responsables estiment aussi que 3,4% des graves accidents sont causés par la prise de médicament dont la moitié est causée par la benzodiazépine. Suite à cela, les pharmaciens devraient faire une grande sensibilisation pour le public avec des kit mis à leur disposition.

Le problème du contrôle routier de l’absorbions des benzodiazépines et les autres médicaments de catégorie n° 3, c’est qu’ils ne sont pas détectables par un appareil de mesure, comme la drogue ou l’alcool, pourtant leur prise est toujours dangereux pendant la conduite, en plus leurs effets peuvent durer pendant plusieurs heures ou même quelques jours, ce qui complique encore un peu plus la situation.

Convoi exceptionnel: le code de la route a changé

 

Pour simplifier, on a changé le Code de la route en donnant la priorité aux véhicules de transport exceptionnels et ceux qui les accompagnent donc, il faut prendre des précautions vis-à-vis de ce changement.,  si le véhicule en question est engagé dans un croisement et que le feu vert a changé en rouge, il a toujours la priorité pour passer.

Comme on l’a dit un peu plus haut il faut prendre des précautions surtout par rapport à la vitesse au croisement d’une route et à l’approche d’un convoi exceptionnel.

En général, ces véhicules et ceux qui les accompagnent quand ils roulent ont la priorité dans les croisements des routes, et ce, pour une raison simple : faciliter leurs circulations.

Dans cette nouvelle loi, il est précisé que les simples  véhicules doivent réduire leurs vitesses, ou s’arrêter, pour laisser passer librement le convoi de véhicules exceptionnel.  Comme il est dit plus haut, on doit s’habituer à ces nouvelles mesures pour éviter tout accident. Même les conducteurs de moto et bicyclettes ne peuvent pas passer dans une intersection quand un convoi de véhicules exceptionnel est près d’arriver, mais ceux qui accompagnent le convoi doivent céder la priorité aux  véhicules de police, gendarmerie, pompier …c’est-à-dire les voitures d’urgence.

Les routes françaises en mauvais état

Selon un rapport sénatorial, les routes sont en piteux état alors que certains péages ne cessent d’augmenter. La dégradation de la route montre à quel point la France n’est pas réellement compétitive au niveau continental. Et qui dit route en mauvais état, dit forcément risque d’accidents.

Le sénateur UDI, Hervé Maurey, de la Normandie, l’état des routes en France est très alarmant. Les sociétés du secteur privé et les concessionnaires sont agacés, car ils parcourent pour la plupart 8 951 km chaque année. Selon ce même rapport, les péages sur certains axes ne cessent d’augmenter. Les chiffres montrent que 16% des routes sont touchées par la dégradation. Les routiers se demandent donc où passent tout l’argent qui sort de leur poche ?

Le manque de vigilance de l’État est très mal perçu par les automobilistes. Le gouvernement ne lance aucun projet majeur visant à remettre en état l’ensemble du réseau routier et du réseau autoroutier. D’après les chiffres, les investissements pour l’entretien des routes nationales est en forte baisse. S’ils se situaient à plus de 760 millions d’euros en 2009, ils n’étaient plus qu’à 663 millions en 2015. En fonction du trafic, la durée de vie de la couche supérieure est estimée entre 8 et 15 ans. Or, les moyens financiers attribués ne permettent d’entretenir les routes que tous les 25 ans.

Les automobilistes devront donc se débrouiller d’eux même pour ne pas abimer leur voiture et éviter les accidents. Le simple fait d’utiliser un GPS radar avec info-trafic peut ne plus suffire d’ici quelque temps.

Des voitures radars : Levez le pied

Pour cet automne, il faut être prudent sur les routes, car vous risquerez d’écoper d’une sanction. Si vous avez toujours été chanceux de ne pas vous être fait repérer par les radars fixes, les voitures radars actuels pourraient bien vous mettre la main.

Tout le monde aurait souhaité toujours utiliser un détecteur de radars embarqué dans leur voiture pour savoir à quel moment il faut lever le pied. Mais prochainement, ce genre de dispositif pourrait être totalement désuet. En effet, le véhicule radar que la gendarmerie et le ministère de l’Intérieur est en train de tester actuellement vous obligera constamment à lever le pied et à respecter les limitations de vitesse. Vous ne pourrez donc plus utiliser votre passager ou votre bébé qui pleure pour prétexter votre excès de vitesse.

Les voitures radars mobiles  seront partout où que vous soyez. Et vous ne les reconnaitrez même pas. Actuellement, les radars utilisés sont encore de grande taille sur les voitures. Vous pourriez les reconnaitre facilement, si vous avez la chance de les distinguer. Mais plus tard, les autorités envisagent d’utiliser des radars de petite taille, que vous ne pourrez même plus percevoir.

Selon les autorités, ce sont encore les gendarmes qui conduisent et testent ces voitures radars. Mais d’ici l’automne, elles seront confiées à des entreprises privées, dont on ignore jusqu’à présent.

À découvrir : Nos meilleures sélections de poste pour Chevrolet.

Votre bébé dort mal : Mini peut régler ça !

Il n’y a rien de plus désagréable que de voir un enfant souffrir d’insomnie sur les routes. Cela peut non seulement vous gêner en cours de route, mais peut aussi augmenter le niveau de stress au volant.

Votre voiture est bourrée d’équipements d’aide à la conduite ! Mais une fois que votre enfant fait des siennes à l’arrière, tout cela ne vous sert plus à rien, puisque vous serez déconcentré. Pour calmer votre bambin, le constructeur Mini a la solution : une application qui fait dormir bébé rapidement.

Cette application Mini pour bébé est très insolite. Elle consiste à faire écouter le bruit du moteur Mini Cooper à votre bébé. En d’autres termes, l’application reproduit le bruit du moteur du véhicule. Une pratique qui, d’après les tests, se montre très efficace pour endormir les enfants. Mais c’est peut-être aussi un moyen visant déjà à fidéliser les touts petits…

Selon les études, le bruit du moteur ressemblerait au bruit que bébé entend dans le vendre de maman. Très pratique certes, mais que ce passera-t-il lorsque toutes les voitures seront électriques ?

À lire : PSA s’accapare Opel et Vauxhall : cliquez.

Si vous roulez souvent sur autoroute, notre article permettant d’éviter de se faire coincé pour excès de vitesse pourrait vous intéresser.

Citroën C4 Aircross : Pour bientôt

Si Citroën est fortement connu pour ses citadines confortables dotées des meilleurs instruments, elle confirme ses atouts dans le secteur du SUV avec l’Aircross C4. Malgré les quelques informations encore connus, on peut estimer que ce véhicule restera fidèle aux lignes Aircross.

En matière de SUV, Citroën est toujours à la traine. Jusqu’à maintenant, il n’y a que le C4 Aircross qui est la gamme du constructeur aux chevrons dans ce secteur. Mais ce dernier veut frapper fort en proposant un véhicule urbain, qui remplacera bientôt la C3 Picasso. Par la suite, le constructeur veut se lancer dans le segment des voitures tout-terrain compactes. Il envisage même de mettre sur pied pleins de gadgets qui accompagneront ces modèles. Normalement, son nom sera Citroën C4 Aircross. Et si les tests ont été réalisés en Chine, c’est que les premières productions pourraient bien être commercialisées dans ce pays.

Si on est habitué des équipements comme le GPS et bien d’autres, on notera que la grande nouveauté se porte sur les suspensions à butées hydrauliques. Cela offre davantage de confort sur route. À l’intérieur, le constructeur prévoit d’installer un grand écran au milieu du tableau de bord qui s’accompagnerait naturellement de commandes tactiles.

On ne connait pas encore la date de mise en circulation de ce nouveau bébé de Citroën. Mais les connaisseurs estiment que cela va se faire pour cette année.

GPS portable avec alarme anticollision

Garmin signe encore une petite révolution en matière de technologie de navigation. Malgré l’assassinat d’un ingénieur de son équipe, l’entreprise a sorti l’appareil nuviCam LMTHD.

Le NuviCam LMTHD est le premier de son genre. Il s’agit du tout premier appareil de navigation qui comprend des options de sécurité pour le conducteur. Ce dispositif de sécurité n’est autre que l’alarme anticollision. Ainsi, le conducteur est averti lorsqu’il conduit trop près d’une voiture, d’un cycliste… Le Garmin Real Vision qui est disponible permet aussi de connaître le numéro de chaque maison sur le trajet.

Par ailleurs le NuviCam est doté d’un écran large de 6’’ HD avec zoom. Il propose aussi un appareil photo derrière. Quand l’appareil photo est mis en route, il sauvegarde tout ce qu’il filme à travers une carte SD. C’est donc très pratique pour revoir le déroulement d’un éventuel accident. Dans cette même optique, l’appareil dispose de l’option Capture qui permet de prendre des photos que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la voiture.

Pour permettre constamment au conducteur d’avoir la main sur le volant, l’appareil dispose de l’option Bluetooth et de l’option HD Traffic. Grâce à une application adapté, il est tout à fait possible de brancher un Smartphone avec ce système GPS.

Garmin : L’ingénieur Srinivas Kuchibhotla a été assassiné

C’est un évènement tragique pour Garmin, l’entreprise leader en matière de géolocaliastion. En effet son ingénieur Srinivas Kuchibhotla a été abattu la semaine dernière, dans un bar au Kansas : Austin’s Bar and Grill.

ingenieur-garmin

Un autre ingénieur de Garmin, Alok Madasani a été gravement blessé. Les hommes, tous deux âgés de 32 ans, étaient de meilleurs amis. L’assaillant Adam W. Purinton est un homme de 51 ans, un vétéran de la Navi. Il eu une altercation avec les deux ingénieurs en les accusant d’être des Iraniens et de ne pas avoir de visas légaux.

Un homme de 24 ans, Ian Grillot, a tenté d’intervenir lors de l’attaque. Il a également été blessé.

L’entreprise Garmin a affirmé être dévasté par cette tragédie insensée qui a pris la vie de Srinivas Kuchibhotla et blessé Aok Madasani. La société et l’Inde attend encore la réaction du gouvernement américain.

Toute notre équipe, Player-Top, adresse ses sincères condoléances à la famille de Srinivas Kuchibhotla.

 

Pour aller plus loin, venez découvrir comment utiliser correctement une navigation GPS sur un appareil de petit écran. Nous vous montrons aussi à travers ce lien la méthode pour maintenir fixement votre smarpthone sur votre tableau de bord.