Rappel d’un million de voitures hybrides de Toyota pour risque d’incendie

rappel de voitures

Ce rappel d’un million de voitures hybrides de Toyota est fait, après que le constructeur ait pris connaissance d’un mauvais contact électrique, sur l’électronique de puissance. Ce sera une grande campagne de rappel, puisqu’elle concerne pas moins d’un million de voitures du constructeur, dans le monde.

Les campagnes de rappel effectuées par les constructeurs sont monnaie courante depuis des années. Et quelques pays obligent les constructeurs à rappeler, au plus vite, les modèles de voitures qui ont des problèmes de fabrication, surtout ceux qui pourraient causer des accidents mortels.

Aux États-Unis, c’est l’agence de sécurité routière connue sous le sigle NHTSA qui s’occupe de la surveillance et communique aux autorités les problèmes qu’elle a constatée. Au Japon c’est le Ministère des Transports qui s’en occupe, et c’est justement le cas pour ce rappel d’un million de voitures hybrides Toyota.

Comme Toyota se ramifie dans plusieurs pays du monde entier, il est logique que les modèles concernés (Toyota C-HR, Toyota Prius, Toyota Prius rechargeable) se trouvent aussi dans tous ces pays.

Dans le détail, le problème vient d’un défaut de l’isolation d’un câble : il a tendance à se détériorer rapidement. Ils sont donc dénudés et par suite de secousses et de vibrations, il est fort probable qu’ils entrent en contact avec du métal ou d’autres composants électroniques. Cela créera évidemment un court-circuit, ensuite un très grand risque d’incendie.

C’est au Japon qu’on a trouvé le premier incident (un grande fumée sortant d’un modèle) qui a conduit à ce vaste rappel d’un million de voitures hybrides de Toyota.

En France, le nombre de ces modèles concernés est de 32.713 unités de Toyota : Prius hybride, Prius hybride C-HR hybride sorti entre juin 2015 et mai 2018. Juin 2015 pour le Prius hybride, mars 2016 pour l’hybride rechargeable, et mai 2016 pour le modèle C-HR hybride. Le rappel consistera évidemment à réparer ce défaut d’isolation du câble de contact électrique.

L’opération ne durera que 30 minutes ou 5 heures au maximum et sera complètement gratuite. Toyota préviendra les propriétaires par l’intermédiaire d’un courrier avec accusé de réception.

Dans notre dernier on se demande si les constructeurs français se portent mieux que les constructeurs allemands, lisez le et vous trouverez la réponse !

Publicités

Est-ce que les constructeurs de voitures français se portent mieux que les constructeurs allemands ?

constructeurs français

A la question : « Est-ce que les constructeurs de voitures françaises se portent mieux que celles des Allemands ? », on serait tenté de répondre « oui !». Mais en y regardant de plus près, il y a des paramètres qui confirment ou qui contredisent cette réponse hâtive. Alors, tenez-vous bien sur votre chaise (ou veuillez attacher vos ceintures) car ce qui suit va vous donner le tournis !

Prenons comme point de départ le résultat effectué par le cabinet d’étude Ernst & Young qui dit que les constructeurs de voitures français  se portent mieux que les constructeurs allemands. Soit, mais, il se trouve que l’étude en question est seulement basée sur les données du premier semestre de cette année. Alors on ne va pas sabler le champagne pour un bon résultat établi sur une courte période.

Tesla n’est pas au meilleur de sa forme, et la mort de Sergio Marchionne marque encore le constructeur italien Fiat. En somme, ces constructeurs ne sont pas en mesure de reprendre leur rythme de croisière en matière de production. Mais le plus encourageant dans cette histoire, c’est le cas des constructeurs allemands qui sont en perte de vitesse par rapport aux nôtres.

Il n’y a pas à discuter là-dessus puisque les chiffres dans le rapport d’E&Y le confirment : l’exploitation des constructeurs allemands BMW, Mercedes, et le groupe Volkswagen a baissé de 17% …pour le premier semestre de cette année. Du côté français, ça a augmenté de 28% pour les deux constructeurs Renault et PSA.

Pour l’Allemagne, le groupe Volkswagen est surtout handicapé par le scandale «Dieselgate » qui continue à le secouer, et comme son malheur ne s’arrête pas là, elle doit aussi subir la loi du protectionnisme de l’administration Trump, et on peut dire que Volkswagen ne traversera pas ce trou d’air américain sans y laisser quelques plumes.

Or, Volkswagen est déjà bien implantée aux USA alors que les constructeurs ne le sont pas. Ce qui nous amène à dire que la situation des ces constructeurs est plus ou moins temporaire. Les constructeurs de voitures français en profitent alors pour se hisser en tête.

La question est de savoir, si les constructeurs « bleus » réussiront à garder leurs positions quand la situation reviendra à la normale pour les constructeurs étrangers.

En passant, la fin du modèle Nano de Tata n’émeut personne, on en parle dans notre dernier article si vous l’avez raté.

La fin du modèle Nano de Tata n’émeut personne

Nano Tata

La fin de ce modèle Nano de Tata aurait pu être un événement plus particulier, mais voilà, personne ne s’émeut ! Pour Tata, c’est plutôt un soupir de soulagement, car cette voiture est pour lui un échec, malgré son prix très compétitif.

Au début, le but du  constructeur indien pour ce modèle était tout à fait différent : donner à tout le monde l’occasion de s’offrir une voiture. Pour ce faire, Tata mise sur le prix pour attirer le plus de clients possible : un peu moins de 2.000 € lors de son lancement, en 2008.

Tata pensait qu’il n’y a pas de meilleure idée pour démocratiser la voiture que ce modèle Nano, surtout dans les pays émergents comme l’Inde. Or, force est de constater que le résultat attendu n’était pas au rendez-vous : ce fût un échec et Tata est contraint de mettre fin au modèle Nano, sans faire de bruit !

Il faut dire qu’avec son prix, cette modèle Nano de Tata ne respire pas non plus le luxe (pas d’airbag, la puissance du moteur était à peine 40 chevaux), à tel point que les gens ont fini par l’appeler « voitures des pauvres ». Ils l’ont alors boudé et la veulent avec un peu plus de confort et d’équipements.

Tata a alors lancé des versions plus améliorées du modèle, mais rien n’y fait cela n’a pas suffi à booster le modèle.

Renault devrait avoir tiré une leçon avec l’histoire du modèle Nano de Tata. En effet, la petite Kwid de Renault est ce qu’on appelle une version améliorée du Nano Tata : elle est plus grande que la Nano, mais plus petite que la Sandero 368cm (contre 310cm pour Nano). Le design est encore plus soigné, mais cette amélioration entraîne une hausse de prix (3.500€ pour le prix de base).

Mais, une fois de plus, ce modèle Kwid de Renault n’a pas réussi à percer dans le pays d’origine de Nano Tata, et ce malgré un début plus prometteur qui s’est vite changé en faux espoir. N’empêche que la Sandero de Renault connaît plutôt un succès, au début de sa carrière dans le sud du continent américain.

On peut dire que cette fin du modèle Nano de Tata n’est pas pour motiver les constructeurs à se lancer dans la voiture pour le peuple !

Faites attention quand vous roulez car il y a eu au moins trente morts après l’écroulement du pont sur l’autoroute A10 en Italie On en parle dans notre dernier article.

Au moins trente mort après l’écroulement du pont sur l’autoroute A10 en Italie

Ces trente morts ne sont qu’un bilan provisoire après l’écroulement du pont sur l’autoroute A10 en Italie. Cela s’est passé plus exactement du côté de Gêne, sur une portion mesurant plus de 80 m. La mauvaise conception de cet autoroute est probablement la cause de ce terrible accident, selon l’avis des médias Italiens.

L’écroulement s’est produit vers le midi, le 14 août 2018, et d’après l’avis des Français, devrait attirer l’attention des responsables de la sécurité routière sur le mauvais état des routes en France, d’autant plus que l’autoroute A10 italien est reliée à l’A8 français.

Cette portion qui s’est écroulée n’est pas la seule touchée, car, en dessous se trouvaient des immeubles, une route goudronnée, des rails, sans compter les piétons qui pourraient passer par là.

Il faut aussi remarquer que la hauteur du viaduc, longs de 1 182 m se situe en 45 et 55m par rapport au niveau sol. De plus, le mauvais temps était un autre facteur qui a aggravé la situation. Certains témoins affirment avoir vu un éclair qui aurait frappé le pont au moment de l’accident.

Ajoutez à cela la vétusté de l’ouvrage qui a été construit à la fin des années 1960. Et comme l’Italie est sujette à des secousses liées à sa situation géographique : ces deux caractères sont à inscrire sur la longue liste des problèmes qui alourdissent le bilan après l’écroulement du pont sur l’Autoroute A10 en Italie.

Les voitures des victimes ont soudainement plongé dans le vide quand le pont s’est écroulé, et l’issue d’une chute d’au moins 45m est toujours fatale : on n’a pas besoin d’un expert pour le savoir. Et ce, malgré les travaux de consolidation de la dalle.

À propos de l’éclair qui a frappé ce pont, une vidéo de la police italienne semble le confirmer. Pour finir, le mauvais temps, la difficulté du terrain rendent très difficile le sauvetage des victimes. Et, vu l’heure de l’accident, on peut imaginer que la circulation a été un peu plus dense à ce moment là.

Une circulation difficile pour la fin de la semaine

Ce sera une circulation difficile qui commencera à partir de demain 10 août 2018 : il y aura un chassé-croisé entre ceux qui partent pour la fête de l’assomption et ceux qui reviennent des vacances. En gros, les bouchons n’épargneront pas ceux qui partent ou ceux qui reviennent.

Pour demain, le départ sera difficile sur les routes nationales, mais ce sera encore plus difficile pour le retour sur les routes nationales près de la côte méditerranéenne.

Comme vous n’êtes pas étrangers à l’état de la circulation en cette période de l’année, il faut partir tôt le vendredi pour profiter de la fluidité matinale de la circulation. Seulement, prévoyez un retour difficile sur les nationales A8 et A9, en particulier entre Narbonne et Montpellier (entre midi et 14 h).

Même cas sur l’A7, entre Lançon et Orange : rejoignez l’Île-de-France avant 14 h si vous voulez éviter un grand bouchon sur cette portion.

Pour ceux qui veulent sortir de Paris ce week-end, on leur conseil de prendre la route avant 12 h. La portion de l’A6 entre Beaune et Lyon sera bouchée entre 10 et 18 h. La circulation sera particulièrement difficile dans le sens qui parte de Bordeaux vers l’Espagne.

Evitez autant que possible de prendre l’A31, dans le sens de France vers Luxembourg, entre 7 et 15 h, le sens inverse sera à éviter entre 12 et 20 h.

Le samedi 11 août 2018 sera surtout marqué par un mouvement de départ relatif à la fête du mercredi 15 août 2018. Le départ sera particulièrement difficile pour ceux qui partent d’Auvergne Rhône-Alpes. Ce sera rouges pour tout le reste du pays. Il est donc conseillé de quitter Paris avant 6 h du matin ce jour là.

Pour la portion entre Lyon et Lançon, car les difficultés commencerons à partir de 4 h et ne se termineront que vers 20 h.

Si vous voulez attendre le dimanche pour prendre la route pour éviter les problèmes de circulation, sachez que la plupart des conducteurs prendront probablement la même décision. Prévoyez donc une circulation difficile pour dimanche 12 août 2018.

Vacances : en partant, la plupart des conducteurs manquent de sommeil

BMW m2

Le départ pour les vacances est d’actualité, c’est incontestable. Les problèmes de circulation routière  sont une conséquence de l’affluence des vacanciers sur les routes. Il y a un problème qu’il ne faut pas négliger pendant les préparatifs du départ pour les vacances : une étude a permis de savoir qu’en partant, la plupart des conducteurs manquent de sommeil en partant.

En statistique, c’est 80% de ces derniers qui manquaient de sommeil.

Selon l’étude effectuée par l’IFOP pour le compte de MMA, les conducteurs dans ce cas préfèrent partir de bonne heure. Or, partir de bonne heure signifie qu’il faut prélever sur le temps réglementaire de sommeil les heures nécessaires. Ils ont pris cette mauvaise habitude pour profiter de la fluidité de la circulation matinale.

À l’opposé et qui se trouve toujours dans la mauvaise habitude, les autres conducteurs se couchent tard pour bien préparer leurs départs. Et il y a encore pire : d’autres ont les deux mauvaises habitudes à la fois.

À première vue, la pratique est tout ce qu’il y de plus banal : une fois tous les ans n’est pas coutume ! Mais, en y regardant de plus près, cette pratique est plutôt très dangereuse pour lui, pour sa famille et les utilisateurs de la route (à titre d’exemple, regardez la vidéo de l’accident d’une voiture autonome dont la conductrice somnolait en faisant confiance au pilote automatique de sa voiture).

La somnolence est en effet très dangereux, car, elle arrive sournoisement et le conducteur ne se réveille que quand l’inévitable est arrivé. Au moins, il faut s’arrêter quand les signes suivants se manifestent : bâillements, yeux qui piquent.

Chacun de nous avons sûrement vécu cette expérience (au moins une fois dans notre vie) : quand nous regardons la télé très tard le soir, on  s’endort on ne s’en aperçoit qu’au petit matin !

Imaginons la situation, mais, au lieu de télé et de sofa, nous conduisons et manquons de sommeil ! Il n’est pas besoin de faire un dessin pour connaître le résultat final !

Alors, les autres conducteurs maquent de sommeil en partant pour les vacances, mais, désormais, n’en faisons plus partie car, vous en connaissez maintenant la conséquence.

Le départ pour les vacances est aussi implique également la présence d’une voiture, Le BMW M2 est aussi idéal pour une petite famille. pour en savoir un peu plus, lisez notre dernier article.

BMW M2 : M Performance

BMW M performance

Pour la BMW M2, il y a du nouveau et les clients attendront un peu avant de pouvoir s’en offrir. L’attente ne sera pas vaine, mais, pour une amélioration qui portera sur le poids du véhicule, un concept appelé « M Performance ». C’est pour prouver qu’on peut encore diminuer ce poids (de quelques kilogrammes).

Ce concept d’allègement  M Performance consiste à utiliser de nouvelles pièces en carbones qui sont évidemment plus résistants et plus légers.

 Comment cela va-t-il fonctionner ?

Ceux qui sont habitués à la gamme de voitures BMW savent que le modèle M Performance utilise des pièces spécifiques. Cette gamme comprend spécialement des voitures sportives de BMW : elles sont donc plus légères et ont un design plus attrayant. C’est à Goodwood que BMW a annoncé ce nouveau concept M Performance Parts.

Les pièces de M Performance Parts

Le modèle M2 est évidemment la base de ce concept et les pièces spéciales en carbone  sont :

  • La grille de calandre, le capot qui permettent déjà d’alléger de 8 kilogrammes le poids de la voiture
  • Spoiler et bouclier arrière : moins de 5 kilogrammes sur le poids total.
  • Des jantes allégées qui permettent de gagner moins de 6 kilogrammes par rapport à une version BMW M2 classique. La forme du toit, les appendices latéraux sont plus aérodynamiques. La suspension est abaissée.
  • On peut avoir aussi des sièges avant recouverts d’Alcantara en carbone, ainsi qu’une banquette arrière spécialement allégée.

Ces pièces seront disponibles, mais les propriétaires ne sont pas obligés de changer les pièces d’origine de leurs voitures.

En tout, les pièces en carbones de ce concept M Performance Parts de BMW M2 permet d’alléger de 60 kilogrammes le poids de la voiture. Vous pouvez voir le catalogue des pièces depuis la présentation par BMW à Goodwood de ce concept.

Dans notre dernier article, on a parlé des SUV qui remplaceront les voitures classique

USA : les SUV remplaceront les voitures classiques

Développement de la technologie oblige : aux USA, les SUV remplaceront les voitures les voitures classiques, c’est-à-dire  break, berline et les coupés(en général plus petit que les SUV). En tout cas, c’est ce qu’on constate sur la préférence des clients, depuis quelques années.

Par contre, pour le vieux continent cette tendance n’est pas encore d’actualité, mais le SUV commence quand même à gagner du terrain d’après la statistique de vente. Ce qui nous amène à dire que l’Europe ne tardera pas à suivre les USA dans quelques années.

Le SUV remplacera les voitures classiques, et qu’en est-il pour l’Europe
Nous venons de le dire que l’Europe a tendance à suivre l’exemple américain, mais le remplacement complet par le SUV des voitures classiques sera sûrement  pour les générations futures.
La différence avec les États-Unis est que le processus s’accélère de telle sorte que le marché des voitures classiques a chuté au profit du SUV. D’après une statistique (de Jato Dynamics) la perte est très significative pour le marché des voitures classiques : – 12 points par rapport à la vente en 2000.
Autre exemple, en une année la vente de ces voitures a passé de 37% à 32%. Et ce n’est que le cas des breaks, mais celui des coupés et cabriolets encore plus graves, ces derniers n’étant pas bien appréciés dans le pays de l’Oncle Sam. En plus la politique des USA vise surtout à freiner l’importation des voitures étrangères (européenne) comme la BMW, la Mercedes, pourtant très populaire aux USA.
Pour en revenir au cas de l’Europe, le SUV ne présente encore que le tiers des ventes en générale. Mais BMW, Audi, Mercedes, Volkswagen, Seat, et Skoda ont augmenté le nombre de leurs SUV pour suivre la marche vers l’ « éradication » des voitures classiques.

Réparation automobile : il n’y a pas eu trop de hausse cette année

Si les hausses de prix se généralisent depuis quelques années, il semblerait que celle de la réparation automobile n’en connaisse qu’une infime partie cette année. L’infime partie en question est de 0,13%. Mais il y a dans le territoire français une différence de tarif qui peut handicaper certaines régions.

Donc, si le tarif en général n’a pas connu trop de hausses, l’écart de prix lui, ne bouge pas entre les régions.

Les coûts moyens des réparations se répartissent comme suit :

  • une révision générale : 222€,
  • le changement de disque : 221 €,
  • remplacement amortisseurs avant : 319 €
  • remplacement courroie de distribution 536 €

Comme c’est la moyenne, il y a donc des différences selon les régions et c’est dans les Hauts-de-France ou dans le Grand-Est qu’on trouve le plus de différence : moins de 5% par rapport à la moyenne et plus de 12% dans l’Ile-de-France.

L’écart entre les villes n’est pas non plus à négliger et dans ce contexte, Limoges a le prix le moins élevé, car, celui-ci est moins 11% par rapport à la moyenne. La deuxième place (-10%) revient à Chalons-en-Champagne.  Ces données sont surtout utiles pour ceux qui partent en vacances, les problèmes mécaniques étant fréquents. Il faut donc économiser de l’argent en organisant des itinéraires qui passent dans les villes dont les réparations sont moins chères.

Voilà pour les villes où le cout des réparations est moins cher, mais, à l’opposée, il y a donc des villes qu’il faut éviter si ont veut éviter une coûteuse réparation. Ce sont les métropoles qui en détiennent le record : + 20% par rapport à la moyenne. Il y a aussi un facteur qui a une incidence sur le prix de la réparation automobile : l’âge de la voiture, plus elle est récente, plus le coût de la réparation est élevé. Au cas où vous ne l’avez pas encore lu, notre dernier article parle encore des arguments sur la mesure de 80 kilomètres par heure.

Encore des arguments sur la mesure de 80 kilomètres par heure

Les arguments sur la mesure de 80 kilomètres par heure ne risquent pas de tarir même si elle est entrée en vigueur depuis le début de ce mois. Pour le gouvernement et ses partisans, le débat est clos et il n’y a rien à ajouter. Mais pour ceux qui sont contre, c’est plutôt le contraire et cette mesure est simplement un moyen de leur priver de leur droit. Ce droit consiste en celui de rouler à la vitesse que l’on veut.

Ce qui se passe actuellement sur les routes départementales

Après l’application de la mesure de la baisse de 80 km/h sur certaines routes départementales, il y a, évidemment, des changements conséquents. Dans la majorité des cas, les usagers sont mécontents de ne pouvoir rouler à la vitesse qu’ils souhaitent (moins de 10km par rapport à l’ancienne). Et ils ne manquent pas d’argument pour soutenir leurs idées. C’est surtout une question de temps puisqu’ils avancent qu’il faut partir quelques minutes plutôt pour arriver à temps à son lieu de travail (une distance de 10km).

Une étude a permis de savoir que 45 secondes permettent de parcourir une distance non négligeable sur le trajet. Imaginez alors ce qu’on pourrait gagner en distance pendant une minute.

Un autre argument du gouvernement avance que la mesure permettrait d’économiser 30% de carburant  Un argument évidemment contesté par les opposants à la mesure, qui ont fait des tests affirmant que l’économie n’est que de 10%. C’est déjà mieux que rien pour les partisans, mais pas satisfaisant pour les opposants. Et les deux camps ne cessent pas de continuer cette guerre d’argument.

Distance de freinage

C’est l’un des chevaux de bataille du gouvernement. Il part évidemment du raisonnement simple qui affirme que plus on roule lentement, moins le choc est grave. Dans la foulée, la distance de freinage d’urgence est plus courte. En chiffre, il faut 70m à une voiture lancée 90km/h pour s’arrêter alors qu’il en faut 57 pour une qui roule à 80km/h. Or, l’autre camp déclare que c’est faux puisque la Sécurité Routière elle-même a expliqué, il y a deux ans, qu’il n’en faudrait que 43 m à une voiture roulant à la vitesse de 90km/h pour s’arrêter complètement.

Épisode à suivre !

De nos jours, ce système est utiliser pour une question d’économie et de protection de l’environnement : il s’agit ici du  recyclage des anciennes batteries par Nissan. c’est le sujet de notre dernier article.